Image
Top
Navigation
19 novembre 2015

Balade dans le delta du Mékong

Novembre 2015

Chapeaux pointus dans la rue, dans les champs, pour se protéger du soleil ou de la pluie, scooters, rizières à perte de vue, bonjour nous sommes au Vietnam !

Nous sommes de retour en Asie après une « bouffée d’air occidental » à Sydney, excités à l’idée de découvrir ce nouveau pays.
Après ces mois de voyage, la magie opère toujours, impatients de sillonner le pays, nous prenons la route, direction le sud, le delta du Mékong.

Premier bus vietnamien, étroit, nous sommes serrés comme des sardines, assis sur de mini sièges, heureusement que le voyage est seulement de quatre petites heures.
Arrêt à Cân Thó, au cœur du delta du Mékong, la ville est étalée au bord d’un des neuf grands bras du fleuve. De là nous partons à la découverte de la région la plus fertile du Vietnam, quadrillée par une multitude de canaux, de rizières, de jardins fruitiers, d’îles et de villages.

Le Mékong, ce fleuve mythique parcourt près de 4200 km et irrigue 6 pays (la Chine, la Birmanie, la Thaïlande, le Laos, le Cambodge et le Vietnam). Il transporte sur ses eaux des foules de bateliers et de pêcheurs, vendeurs de fruits et légumes et barquettes aux rames croisées animées par des femmes coiffées du chapeau conique.

Beaucoup à voir dans les environs à commencer par le marché de Cái Khé, réputé comme étant l’un des plus beaux marchés d’Asie du Sud-Est.
Hyper organisé, très grand, on y trouve trop de choses jamais vues, certaines appétissantes, d’autres beaucoup moins… Des mixtures de poissons en sauce, des pots de gelée de toutes les couleurs, des abats, des oreilles de cochons, des pattes aussi, finement nettoyées au rasoir pour en éliminer les poils ! Une grande variété de viandes, volailles, fruits de mer, ainsi que des tortues, serpents. Et aussi des anguilles sautant de leur bassine, quand ce ne sont pas les paquets de grenouilles qui essaient de s’échapper !
Le marché flottant de Phong Diên, une myriade de bateaux chargés de fruits et légumes, certains cuisinent le phó, la soupe de nouilles traditionnelle, d’autres servent le café.

La balade se poursuit dans le réseau de petits canaux qui traversent la région, d’étroits passages encadrés d’une végétation luxuriante, de vergers et rizières en damier où se reflète le soleil.
La matinée est géniale, les chapeaux pointus, la rencontre avec cette petite fille et ses grands parents, la manipulation des rames croisées du bateau. On se marre !

A l’extrême ouest du delta du Mékong, proche de la frontière du Cambodge, nous nous arrêtons à Châu Dõc.
Une nuit de sommeil et nous voilà répartis à l’aventure direction le mont Sam. Une sorte de montagne sacrée pour les vietnamiens qui y viennent régulièrement en pèlerinage pour rendre hommage à la reine du pays. La vue du sommet est étonnante de platitude, en fond le Cambodge apparaît. Au pied du mont, un sanctuaire original mêlant formes hindouistes et bouddhiques, un mausolée et un curieux temple enfumé, surchargé, abritant la reine, une statue peinte couverte de tissus chamarrés.
Aux alentours des rizières tantôt vertes tantôt inondées. C’est alors que la galère commence !
Notre scooter commence à brouter, plus question de passer la 3ème vitesse ni même de dépasser les 25 km/h… Impossible de trouver à manger dans la pampa, le soleil brûle littéralement !
Heureusement la balade dans cette étonnante forêt est magnifique, comme enchantée où les arbres flottent sur un tapis de lentilles vertes.

Next stop, le centre du Vietnam…

Comments

  1. Gourlaouen Michele

    Que de bons souvenirs en voyant cette vidéo,bises et bonne continuation

    • olivier

      Ah mais oui vous y êtes allés il n’y a pas longtemps. Nous sommes à hoi an en ce moment. Je pense que tu connais

Submit a Comment

Posted By

Categories

Vietnam