Image
Top
Navigation
24 janvier 2016

Les visages de Bijapur

Mai 2015

Après 2 mois de séparation, nous nous retrouvons enfin à Varanasi en Inde où nous passons plusieurs jours tant cette ville nécessite d’en ressentir l’ambiance…

Bijapur dans la région du Karnataka, est notre premier point de chute, y aller est déjà une aventure !

De Varanasi, nous nous envolons pour Bombay, en faisant escale à Delhi. Nous traversons cette immense ville en taxi pour nous rendre à la gare.

gare de mumbai

Ce soir, nous expérimentons notre premier trajet de nuit, en train, au départ de la seconde plus grosse gare indienne.
L’attente est longue d’autant que notre train part avec 1h30 de retard. Il est 20h30 et nous avons démarré le matin même…

longue attente

Nous sommes les seuls touristes à embarquer. Le wagon se remplit, bien plus que le nombre de couchettes disponibles. Les locaux s’entassent, une famille entière sur la même couchette, d’autres allongés au sol.

dans le train

Nous partageons le voyage avec une famille adorable avec qui nous faisons connaissance. Les deux frères, Nikish et Nilesh parlent quelques mots d’anglais, ils sont ravis d’échanger et de nous montrer leurs photos et vidéos, l’un est danseur de hip hop, l’autre fan de cricket !

La nuit est longue, fièvre et toux persistante pour moi, une mamie est allongée à mes côtés. Il fait une chaleur étouffante et il est impossible de s’asseoir vu la hauteur des couchettes. Olivier est deux niveaux plus haut… Il dort !
Au milieu de la nuit, un cri de terreur réveille tout le wagon. Tout le monde s’affole, rassemble ses affaires, on comprend quelques minutes plus tard qu’une femme s’est fait arracher son collier depuis la fenêtre… Il reste encore 4h de voyage, il est clair que je ne dormirai plus !

Aux alentours de 7h du matin, nous arrivons en gare de Solapur où il nous faut trouver un bus pour arriver à destination.

Ce n’est que 3h plus tard que nous arrivons ENFIN à Bijapur ! Et le voyage n’est pas fini.
Les auberges sont rares, dispersées à chaque coin de la ville. Il fait aux alentours de 35*C et un soleil de plomb… Après une longue traversée à pieds, sacs sur le dos, et de nombreux refus, certains n’acceptant pas les étrangers, nous finissons par trouver un logement. Inutile de préciser le niveau de confort entre ventilateur assourdissant, eau froide et toilettes à la turc !

26h de voyage et une bonne douche plus tard, nous sommes parés à découvrir les alentours.
Fortement recommandée par notre ami Kerny (lui et son amie ont découvert l’Inde et l’Asie plusieurs mois avant nous, on suit beaucoup leurs bons plans !), nous avons choisi de nous arrêter dans cette ville sans grand intérêt dans le seul but d’en visiter le marché… Mais quel marché !

Nous sommes toujours les seuls blancs et en voyant la réaction des locaux, on devine qu’ils ne sont pas habitués à en voir beaucoup !

vendeur de piments

vendeur de pasteques

vendeur de mangues
Les hindous nous accueillent avec leurs grands sourires, curieux ils s’attroupent autour de nous et nous sollicitent pour que nous les photographions. Ils sont ravis de nous faire goûter leurs produits, nous jouons même aux vendeurs pour animer la galerie !

vendeur de mangues

patisserie

Par chance, nous rencontrons des femmes de la tribu Lambadi, superbes avec leur costume traditionnel.

femme

Un long trajet pour seulement quelques heures d’arrêt mais des visages, des sourires et de bons moments qu’on ne vit qu’avec les hindous !

portrait

vendeuse

Submit a Comment

Posted By

Categories

Inde